Comment travaillons-nous?

Foto: Union to Union, 2012
Varje lördag kväll samlas textilarbetare i Phnom Penh i Kambodja för att delta i fackets studiecirklar om mänskliga rättigheter i arbetslivet.

Les droits syndicaux sont des droits humains parce que ce sont des conditions nécessaires pour que les individus puissent sortir de la pauvreté. C’est pourquoi Union To Union soutient la construction des mouvements syndicaux libres, démocratiques et équitables dans le monde.

Union to Union coordonne les trois confédérations syndicales suédoises - LO, TCO, Saco - et leurs syndicats affiliés dans leur travail de coopération au développement international.
 
La plupart de nos 99 projets concerne la formation et l’échange d’expérience pour que les individus soient conscients de leurs droits et pour qu’ils puissent réclamer des meilleures conditions au travail.
 
Union to Union ne dispose pas de bureaux dans les pays où les projets sont executés. Les projets sont conduits par des organisations syndicales nationales, régionales ou internationales existantes.
 
L’objectif est que les syndicats locaux eux-mêmes puissent réunir le plus de membres afin de négocier de meilleures conditions. Cela nécessite la formation de leurs élus et de leurs membres.
 
A travers nos projets, nous soutenons des syndicats afin qu’ils acquièrent la capacité et la force de négocier et signer des conventions collectives, conduire un travail d’influence, réaliser des formations, et recruter et fidéliser de nouveaux membres.

Notre travail est possible à travers un réseau international constitué de fédérations syndicales globales et du syndicat mondial, la CSI, qui rassemble 176 million de membres via 325 confédérations syndicales nationales.
 
Union to Union réalise également un travail de communication en Suède avec l’objectif de contribuer à une meilleure connaissance du travail de coopération pour le développement syndical international.